Le sommeil et la santé

30 % des français ont des troubles du sommeil et 10 % sont insomniaques. Le stress, l’hyperactivité, les technologies sont en partie responsable de ces problèmes.

La privation chronique de sommeil perturbe l’équilibre sur le plan physique, psychologique et cognitif. A force, certains symptômes et effets secondaires apparaissent :

  • diminution de la concentration
  • troubles de la vigilance
  • manque d’énergie
  • risque d’accidents au travail et sur la route
  • trouble de l’humeur
  • état dépressif
  • envie excessive de manger
  • affaiblissement du système immunitaire
  • perturbation du métabolisme donc risque cardio-vasculaire, diabète, hypertension, certains cancers…

59 % des français ont besoin de dormir entre 7 et 8h tandis que 23 % ont besoin de moins de 6h et pour 15 % d’entre vous, il faut plus de 9h de sommeil. Bien sûr, ces chiffres ne sont que des statistiques, chaque personne est différente.

Maintenant, il existe des conditions pour mieux dormir :

  • Faire de l’exercice dans la journée permet de favoriser le sommeil profond.
  • Définir votre rythme biologique et le respecter. Sachez si vous êtes du soir ou du matin et combien d’heures de sommeil vous avez besoin pour récupérer.
  • Soyez réceptif aux signes du sommeil. Bâillement, paupières lourdes… Quand les signes sont là, allez vous coucher. Si vous ratez le coche, il vous faudra attendre 90 minutes (durer d’un cycle de sommeil) pour que les signes reviennent (entre temps, vous aurez du mal à vous endormir). Rappelons que les premiers cycles sont les plus important pour récupérer.
  • Dormez dans le noir et le silence. Les masques et boules quiès peuvent éventuellement vous aider.
  • Évitez les excitants tel que la caféine, l’alcool, les sodas, thé et cigarettes.
  • Relaxez vous avant d’aller vous coucher (méditation, lecture…)

Une bonne récupération vous apportera l’énergie, la concentration et le bien être nécessaires pour passer une bonne journée.