Attention aux dérives du développement personnel

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont intéressées par le développement personnel car ils ont une vie trop stressante ou sont proche du burn out. Ils recherchent un bien être et test différentes solutions que sont le coaching, la méditation, la relaxation…

Faites attention aux personnes que vous consultez. Posez des questions sur la pratique dès le premier rendez-vous et n’hésitez pas à demander plusieurs avis.

Malheureusement, des personnes sans scrupules profitent de la situation. Des « gourous » prêchent la « bonne parole » et impose leur vision des choses voir extorquent de l’argent à des personnes trop confiantes. Certaines dérives vont jusqu’à la manipulation voir même des attouchements sexuels.

Quelques signes et paroles doivent vous mettre la puce à l’oreille. Par exemple, le coach de vie vous questionne pour que vous trouviez vous-même les solutions. Il n’est ni un conseiller ni un faiseur de miracles. Il ne doit pas vous dire quoi faire. Il doit juste vous guider sur le chemin de la solution. Le coach débloque des situations pour que vous trouviez les réponses.

Pour ce qui est de la méditation, c’est vous qui choisissez ce que vous pensez. Personne ne doit vous imposer un sujet de méditation. La méditation doit se faire en pleine conscience. Le professionnel vous aide juste à lâcher prise et à vous détendre.

Pour le reiki, le magnétisme et autres manipulations d’énergie, le praticien peut travailler malgré les vêtements.

Pour finir, je dirais qu’il faut bien se renseigner sur ce qu’il vous convient et n’hésitez pas à poser des questions sur la pratique.

Etre la meilleure version de soi même

Etre la meilleure version de soi-même, c’est se libérer de ses peurs et de ses croyances. C’est s’autoriser à briller et à devenir enfin la personne que l’on veut être vraiment.

Pour devenir cette personne, il faut sortir de sa zone de confort et de sécurité. Acceptez de changer vos habitudes et posez vous les bonnes questions.

Pour vous libérer de vos peurs et croyances, je vous propose de faire un petit exercice. Demandez vous ce qui vous fait peur dans la réalisation de vos objectifs et notez le sur papier. Ensuite, réfléchissez à ce qui a pu entraîner ses peurs. D’où viennent elles ? Quelles croyances en est à l’origine ? Rien qu’en faisant ce travail sur vous, ses croyances commenceront déjà à s’effriter. Si elles persistent, allez plus loin dans le questionnement. Demandez vous si vraiment elles sont pertinentes, utiles ou si elles vous ralentissent. Tout est réalisable ou presque. Il suffit juste de lever les freins que vous mettez sans vous en rendre compte.

Voici quelques habitudes que vous pouvez modifier afin de dévoiler cette meilleure version de vous même :

  1. Pensez positif. A partir d’aujourd’hui, voyez le côté positif de chaque situation.
  2. Faites preuve d’empathie. Quand vous voulez critiquer quelqu’un, dites vous que cette personne fait de son mieux pour être heureuse et passer une bonne journée. Comme vous.
  3. Mangez des aliments sains. Cela améliore tous les aspects de votre vie, à commencer par votre santé.
  4. Dormez bien. Le manque de sommeil est néfaste sur le corps et le cerveau. Dormez 8h dans l’obscurité et le silence. Vous serez mieux et votre corps vous en remerciera.
  5. Buvez beaucoup d’eau. Quand la soif se fait ressentir, votre cerveau a déjà perdu 10% de ses capacités habituelles.
  6. Evitez de procrastiner. A force de tout reporter au lendemain, le temps commence à vous manquer !
  7. Notez les taches à accomplir et rayer les au fur et à mesure qu’elles sont réalisées. Cela vous évitera un oubli et vous verrez la satisfaction à chaque ligne barrée.

Il y a encore beaucoup d’autres choses à faire pour vous réalisez. Soyez imaginatif, en accord avec vos valeurs et surtout, c’est vous qui avez les clef de votre vie. Utilisez les !

Arrêtons les relations toxiques

Nous avons tous connu des relations toxiques : un petit ami trop jaloux qui nous interdit de sortir, une amie qui nous rabaisse constamment, une mère qui nous dit comment vivre notre vie sans se soucier de ce que l’on veut… Il y a de nombreux exemples et le pire, c’est que l’on ne s’en rend pas vraiment compte. Alors comment détecter ses relations malsaines et comment s’en sortir ?

Selon les psy, le pouvoir est le vrai moteur d’une relation toxique. Le « toxique » a besoin d’avoir de l’emprise sur l’autre, le manipuler pour satisfaire ses besoins narcissiques et affectifs. Cela, bien sûr, se fait au détriment de la personne qui subit cette relation détruisant au passage son estime de soi.

Si une relation saine se caractérise par une sensation de légèreté, de liberté, de confort ou de sécurité, la version toxique se distingue par une forme d’envahissement et d’inconfort. Elle génère toujours du stress que l’on en ait conscience ou pas.

Il ne s’agit pas de neutraliser la personne toxique mais de s’en dégager. Il faut d’abord prendre conscience de ce qui se joue dans la relation puis réussir à prendre de la distance.

Renforcer son autonomie affective et matérielle est aussi une façon d’offrir moins de prise aux empoisonneurs. Mieux nous saurons nous traiter, nous écouter et satisfaire nos besoins fondamentaux et moins nous serons vulnérables.

Pleins de bonne volonté, nous cherchons une conciliation. Malheureusement, les personnes toxiques ne se rendent pas compte de ce qu’ils font et ne changeront pas. La seule solution est donc l’évitement ( moins je te vois et mieux je me porte), la dissimulation (je te cache ce dont tu pourrais t’emparer pour me nuire) et mieux, la rupture.

Pour cela, il faut se sortir de l’isolement dans lequel nous à plonger cette relation et s’appuyer sur son entourage. Il faut revaloriser son image et retrouver une estime de soi. Recommencer à vivre avec des personnes qui vous veulent vraiment du bien.

 

La communication dans le couple

80% des couples ont des problèmes de communication. Beaucoup ne prennent pas le temps d’écouter leur conjoint jusqu’au bout ni de réfléchir à ce qu’ils vont répondre.

L’important c’est de prendre en considération la parole de l’autre. Ne pas le voir comme un adversaire mais plutôt comme un allié. Les deux doivent sortir gagnant après un échange.

Le dialogue dans un couple doit être quotidien que se soit pour des aspects négatifs ou positifs car oui, il faut aussi communiquer quand tout va bien.

Le développement personnel joue un rôle important dans la vie sentimentale. La réalisation de soi consiste à adopter une pensée positive. Sa mise en application dans la vie de couple vous permettra d’améliorer votre relation et vous mènera à une nouvelle forme de communication plus saine.

Voici quelques exemples de mise en pratique de la pensée positive dans votre couple:

  • Pensez à vous détendre et à rire avec votre partenaire, cela renforcera la complicité entre vous.
  • Dites lui souvent « je t’aime », lui rappeler à l’oral paraîtra plus vrai et plus fort qu’un sms.
  • Dites vous bonjour avec un geste tendre (baiser, câlin…) dès que vous vous retrouvez.
  • Ecouter votre conjoint sans forcément le conseiller. Souvent, il a juste besoin d’une oreille attentive.
  • N’oubliez jamais que le ciment du couple, c’est le soutien et les encouragements quoique votre partenaire veut entreprendre.
  • Remerciez le. Votre conjoint prépare le repas ? « Merci pour ce bon repas ». N’oubliez pas que la gratitude est extrêmement positive et renforce l’estime de l’autre.
  • Et surtout, communiquez. Dites lui ce que vous ressentez: quand vous êtes triste, en colère, heureux… Dites vous que votre conjoint n’est pas dans votre tête. La plupart du temps, il ne peut pas deviner votre état d’esprit.

 

Mieux gérer son stress

Le stress est une réaction biologique à une stimulation extérieure physique, psychique ou sensorielle. Le stress est une réponse normale d’adaptation de notre organisme aux contraintes et agressions que nous subissons au quotidien.

C’est la vie elle-même qui est génératrice de stress dans la mesure où elle amène à vivre des situations changeantes.

Le mot est souvent employé de façon négative sans réaliser que c’est grâce au stress que nous pouvons nous adapter, nous surpasser, développer des capacités et réussir.

La réaction au stress est la même pour tous :

  • augmentation du rythme cardiaque
  • montée d’adrénaline
  • souffle court

S’ils persistent trop longtemps, ces mécanismes donnent lieu à des malaises physiques et psychologiques : les symptômes du stress.

Si le stress perdure, plusieurs outils peuvent être utilisés pour le diminuer voir l’endiguer:

  • En effet, apprendre à bien respirer peut aider à faire baisser le niveau du stress. Inspirer longuement par le nez en gonflant le ventre puis expirer par la bouche en creusant le ventre. Faites ça plusieurs minutes et vous sentirez votre rythme cardiaque diminuer.
  • Pour les personnes qui n’arrivent vraiment pas à gérer leur stress, il existe d’autres pistes comme la naturopathie et l’aromathérapie. En effet, la passiflore associée à la valériane a été jugée aussi efficace qu’un anxiolytique et l’on a découvert que l’huile essentiel de lavande permet de diminuer l’anxiété.
  • L’homéopathie peut être aussi d’un grand secours.
  • L’approche par la relaxation n’est pas à négliger. Le yoga et la méditation sont des outils qui peuvent vous détendre .
  • N’oubliez pas que l’activité physique est un bon outil anti-stress. L’endorphine sécrétée pendant l’effort est un excellent remède. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’hormone du bonheur.
  • Les études nous ont permis de réaliser qu’avoir un chat diminue le stress de façon significative. En effet, le ronronnement de ces félins entraîne une production de sérotonine qui, comme l’endorphine, est appelée hormone du bonheur.