qu’est ce que le reiki?

Le reiki Usui a été mis en place par Mikao Usui au début des années 1900. c’est une technique qui permet de travailler sur l’énergie naturelle du corps humain. Il harmonise les énergies physiques et émotionnelles et permet de lever les blocages énergétiques.

Le reiki est aussi un bon outil de développement personnel qui favorise une ouverture spirituelle. C’est une technique complémentaire et holistique.

Les effets du reiki sont nombreux :

  • il nettoie l’énergie de la personne (élimination des toxines…)
  • il renforce le système immunitaire
  • il augmente le résistance physique
  • il favorise la relaxation, la détente, développe un sentiment de confiance
  • il clarifie et élargie la conscience

Le reiki favorise le calme, la patience, l’harmonie et la paix intérieure, la concentration et la faculté d’analyse. Il permet à votre nature profonde de mieux s’exprimer.

Le reiki peut être utiliser pour la gestion du stress et des peurs mais aussi en soutient suite à un événement personnel difficile. Il peut aider lors de la préparation d’un concours, d’un examen ou d’un entretien. Vous pouvez aussi l’utiliser en complément d’un traitement médicamenteux ou pour soulager une douleur physique.

Il sert aussi à accompagner un suivi psychologique ou dans une démarche spirituelle.

développement personnel: une constante évolution

Ma vision du développement personnel est en constante évolution depuis maintenant 2 an 1/2 que j’ai découvert cette nouvelle vie. Au fur et à mesure de mes lectures, j’ajuste et j’intègre ce qui me convient et me fais du bien.


J’apprends à prendre soin de moi de manière holistique. Qui dit holistique dit vue d’ensemble, une globalité qui concerne le corps, l’esprit, les énergies, une bonne hygiène de vie, une bonne nutrition…
Je me suis initié au reiki depuis peu et j’ai découvert un monde de sérénité et de plénitude qui m’a ouvert encore d’autres portes sur moi-même. L’acceptation et le pardon en font partie. C’est un sentiment fort.


Mon travail est de partager ces connaissances, de vous apporter un bien être et une sérénité qui vous aideront à mieux vivre avec vous-même et à mieux gérer le stress au quotidien. 


Le coaching va vous aider à trouver les réponses en vous pour atteindre vos objectifs.


Le reiki va rééquilibrer vos énergies pour que vous soyez plus serein. Certaines fois, le reiki peut apporter un soulagement sur certaines douleurs physique ou psychique.

Attention aux dérives du développement personnel

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont intéressées par le développement personnel car ils ont une vie trop stressante ou sont proche du burn out. Ils recherchent un bien être et test différentes solutions que sont le coaching, la méditation, la relaxation…

Faites attention aux personnes que vous consultez. Posez des questions sur la pratique dès le premier rendez-vous et n’hésitez pas à demander plusieurs avis.

Malheureusement, des personnes sans scrupules profitent de la situation. Des « gourous » prêchent la « bonne parole » et impose leur vision des choses voir extorquent de l’argent à des personnes trop confiantes. Certaines dérives vont jusqu’à la manipulation voir même des attouchements sexuels.

Quelques signes et paroles doivent vous mettre la puce à l’oreille. Par exemple, le coach de vie vous questionne pour que vous trouviez vous-même les solutions. Il n’est ni un conseiller ni un faiseur de miracles. Il ne doit pas vous dire quoi faire. Il doit juste vous guider sur le chemin de la solution. Le coach débloque des situations pour que vous trouviez les réponses.

Pour ce qui est de la méditation, c’est vous qui choisissez ce que vous pensez. Personne ne doit vous imposer un sujet de méditation. La méditation doit se faire en pleine conscience. Le professionnel vous aide juste à lâcher prise et à vous détendre.

Pour le reiki, le magnétisme et autres manipulations d’énergie, le praticien peut travailler malgré les vêtements.

Pour finir, je dirais qu’il faut bien se renseigner sur ce qu’il vous convient et n’hésitez pas à poser des questions sur la pratique.

une meilleure hygiène de vie

C’est quoi une meilleure hygiène de vie ? Il faut savoir que parler hygiène de vie, c’est écouter son corps. cela englobe le sommeil, la nutrition, les émotions, la médication…

Vous désirez être mieux dans votre corps et dans votre tête ? Alors écoutez vous. Votre corps vous parle et vous fait savoir ce qui est le mieux pour vous.

Avoir une meilleure hygiène de vie c’est vivre plus longtemps et en meilleure santé. Vivre mieux quoi !

Pour cela, il n’y a pas besoin de tout changer dans votre vie. Il suffit de rééquilibrer vos habitudes. Je ne préconise pas la perfection ! C’est trop contraignant mais vous pouvez faire de petits efforts dans ce sens.

Je vois vous donner quelques astuces pour vous aider :

  • Mangez équilibrer. Évitez la « malbouffe » et les produits déjà transformés (tout prêt). Diminuez votre consommation d’aliments gras, salés et sucrés. Mangez des légumes à chaque repas et les fruits en dehors des repas ( cela évite qu’ils fermentent dans l’estomac car ils se digèrent plus vite que les autres aliments). Évitez les grignotages. Achetez des produits frais et regardez bien leur composition. Et surtout, mangez de moins grosses quantités !
  • Perdez vos mauvaises habitudes. Plus de cigarettes et d’alcool. Pensez au vélo ou à la marche au lieu de la voiture (quand cela est possible) et montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur.
  • Sachez vous écouter. Couchez vous dès que vous êtes fatigué et dormez le nombre d’heures dont vous avez besoin. Prenez du repos quand vous ne pouvez plus avancer. Arrêtez de manger quand vous n’avez plus faim et relaxez vous dès que vous êtes stressé.
  • Arrêtez la médication à tout va. Le paracétamol endommage votre foie et l’ibuprofène use vos reins (ce ne sont que 2 petits exemples). Tournez vous vers la médecine douce. Pensez aux huiles essentielles ou à l’homéopathie. Un mal de gorge ? Prenez du thym vulgaire de thujanol. Un pic de stress ? Pensez à la lavande vraie… Ces produits naturels ne vous abîmeront pas le corps. Gardez les médicaments pour les cas où vraiment il n’y a pas d’autres solutions.

Enfin bref, sachez écouter votre corps et votre tête et surtout, ne tombez pas dans les excès, ce serait contre-productif !

Recettes de quiche

Quiche Lorraine

pour la pâte brisée : (mélangez le tout)

    • 375 ml de farine
    • 130 ml d’eau chaude
    • 100 ml d’huile
    • 1 pincée de sel

Pour l’appareil à quiche : (mélangez le tout)

    • 330 ml de crème 4%
    • 375 ml de lait
    • 3 œufs
    • sel
    • poivre

Coupé 4 tranches de jambons blanc en dés

Gruyère râpé

Étalez la pâte grâce à un rouleau pâtissier.

Beurrez un moule rond. Mettre la pâte à l’intérieur.

Piquez là avec une fourchette en plusieurs points.

Ajoutez les dés de jambon, recouvrez avec l’appareil à quiche et saupoudrez de gruyère.

Mettre au four environ 45 min à 180°.

Une fois cuite, laissez la quiche un moment dans le four éteint et entrouvert pour laisser l’eau, rejeter par le jambon, s’évaporer.

 

 

 

 

 

 

Quiche courgette/comté

Prenez la recette de pâte brisé si dessus.

Étalez la pâte grâce à un rouleau pâtissier.

Beurrez un moule rond. Mettre la pâte à l’intérieur.

Piquez là avec une fourchette en plusieurs points.

Lavez et coupez les courgettes en rondelles (2 courgettes suffisent). Installez les sur la pâte.

Mettez de la crème à 4% (33 cl) saupoudrez de comté râpé.

Mettre au four environ 45 min à 180°.

Une fois cuite, laissez la quiche un moment dans le four éteint et entrouvert pour laisser l’eau, rejeter par la courgette, s’évaporer.

Le sommeil et la santé

30 % des français ont des troubles du sommeil et 10 % sont insomniaques. Le stress, l’hyperactivité, les technologies sont en partie responsable de ces problèmes.

La privation chronique de sommeil perturbe l’équilibre sur le plan physique, psychologique et cognitif. A force, certains symptômes et effets secondaires apparaissent :

  • diminution de la concentration
  • troubles de la vigilance
  • manque d’énergie
  • risque d’accidents au travail et sur la route
  • trouble de l’humeur
  • état dépressif
  • envie excessive de manger
  • affaiblissement du système immunitaire
  • perturbation du métabolisme donc risque cardio-vasculaire, diabète, hypertension, certains cancers…

59 % des français ont besoin de dormir entre 7 et 8h tandis que 23 % ont besoin de moins de 6h et pour 15 % d’entre vous, il faut plus de 9h de sommeil. Bien sûr, ces chiffres ne sont que des statistiques, chaque personne est différente.

Maintenant, il existe des conditions pour mieux dormir :

  • Faire de l’exercice dans la journée permet de favoriser le sommeil profond.
  • Définir votre rythme biologique et le respecter. Sachez si vous êtes du soir ou du matin et combien d’heures de sommeil vous avez besoin pour récupérer.
  • Soyez réceptif aux signes du sommeil. Bâillement, paupières lourdes… Quand les signes sont là, allez vous coucher. Si vous ratez le coche, il vous faudra attendre 90 minutes (durer d’un cycle de sommeil) pour que les signes reviennent (entre temps, vous aurez du mal à vous endormir). Rappelons que les premiers cycles sont les plus important pour récupérer.
  • Dormez dans le noir et le silence. Les masques et boules quiès peuvent éventuellement vous aider.
  • Évitez les excitants tel que la caféine, l’alcool, les sodas, thé et cigarettes.
  • Relaxez vous avant d’aller vous coucher (méditation, lecture…)

Une bonne récupération vous apportera l’énergie, la concentration et le bien être nécessaires pour passer une bonne journée.

La relaxation

La relaxation est principalement utilisées pour réduire le stress. Mais elle peut être pratiquée pour différentes raisons :

  • insomnies
  • dépression légère
  • gestion de l’anxiété, de la colère ou de la douleur
  • hypertension
  • maladies cardio-vasculaire
  • maux de tête
  • fatigue
  • bien être

La relaxation, pratiquer régulièrement, génère une diminution de la fréquence cardiaque, respiratoire et de la tension artérielle. Dans le développement personnel, on l’utilise pour relâcher les tensions et blocages tant au niveau physique que psychologique.

Il existe plusieurs techniques de relaxation comme l’auto-hypnose, la méditation, la réflexologie, la sophrologie, le yoga…

Toutes ont un schéma de base identique :

  • se concentrer sur la respiration,
  • relâcher les muscles de la tête aux pieds en ayant conscience de son corps
  • visualiser des images positives

La relaxation amène le pratiquant dans un état de bien être profond qui lui permet de voir les événements avec du recul et de mieux gérer ses émotions.

Etre la meilleure version de soi même

Etre la meilleure version de soi-même, c’est se libérer de ses peurs et de ses croyances. C’est s’autoriser à briller et à devenir enfin la personne que l’on veut être vraiment.

Pour devenir cette personne, il faut sortir de sa zone de confort et de sécurité. Acceptez de changer vos habitudes et posez vous les bonnes questions.

Pour vous libérer de vos peurs et croyances, je vous propose de faire un petit exercice. Demandez vous ce qui vous fait peur dans la réalisation de vos objectifs et notez le sur papier. Ensuite, réfléchissez à ce qui a pu entraîner ses peurs. D’où viennent elles ? Quelles croyances en est à l’origine ? Rien qu’en faisant ce travail sur vous, ses croyances commenceront déjà à s’effriter. Si elles persistent, allez plus loin dans le questionnement. Demandez vous si vraiment elles sont pertinentes, utiles ou si elles vous ralentissent. Tout est réalisable ou presque. Il suffit juste de lever les freins que vous mettez sans vous en rendre compte.

Voici quelques habitudes que vous pouvez modifier afin de dévoiler cette meilleure version de vous même :

  1. Pensez positif. A partir d’aujourd’hui, voyez le côté positif de chaque situation.
  2. Faites preuve d’empathie. Quand vous voulez critiquer quelqu’un, dites vous que cette personne fait de son mieux pour être heureuse et passer une bonne journée. Comme vous.
  3. Mangez des aliments sains. Cela améliore tous les aspects de votre vie, à commencer par votre santé.
  4. Dormez bien. Le manque de sommeil est néfaste sur le corps et le cerveau. Dormez 8h dans l’obscurité et le silence. Vous serez mieux et votre corps vous en remerciera.
  5. Buvez beaucoup d’eau. Quand la soif se fait ressentir, votre cerveau a déjà perdu 10% de ses capacités habituelles.
  6. Evitez de procrastiner. A force de tout reporter au lendemain, le temps commence à vous manquer !
  7. Notez les taches à accomplir et rayer les au fur et à mesure qu’elles sont réalisées. Cela vous évitera un oubli et vous verrez la satisfaction à chaque ligne barrée.

Il y a encore beaucoup d’autres choses à faire pour vous réalisez. Soyez imaginatif, en accord avec vos valeurs et surtout, c’est vous qui avez les clef de votre vie. Utilisez les !

Arrêtons les relations toxiques

Nous avons tous connu des relations toxiques : un petit ami trop jaloux qui nous interdit de sortir, une amie qui nous rabaisse constamment, une mère qui nous dit comment vivre notre vie sans se soucier de ce que l’on veut… Il y a de nombreux exemples et le pire, c’est que l’on ne s’en rend pas vraiment compte. Alors comment détecter ses relations malsaines et comment s’en sortir ?

Selon les psy, le pouvoir est le vrai moteur d’une relation toxique. Le « toxique » a besoin d’avoir de l’emprise sur l’autre, le manipuler pour satisfaire ses besoins narcissiques et affectifs. Cela, bien sûr, se fait au détriment de la personne qui subit cette relation détruisant au passage son estime de soi.

Si une relation saine se caractérise par une sensation de légèreté, de liberté, de confort ou de sécurité, la version toxique se distingue par une forme d’envahissement et d’inconfort. Elle génère toujours du stress que l’on en ait conscience ou pas.

Il ne s’agit pas de neutraliser la personne toxique mais de s’en dégager. Il faut d’abord prendre conscience de ce qui se joue dans la relation puis réussir à prendre de la distance.

Renforcer son autonomie affective et matérielle est aussi une façon d’offrir moins de prise aux empoisonneurs. Mieux nous saurons nous traiter, nous écouter et satisfaire nos besoins fondamentaux et moins nous serons vulnérables.

Pleins de bonne volonté, nous cherchons une conciliation. Malheureusement, les personnes toxiques ne se rendent pas compte de ce qu’ils font et ne changeront pas. La seule solution est donc l’évitement ( moins je te vois et mieux je me porte), la dissimulation (je te cache ce dont tu pourrais t’emparer pour me nuire) et mieux, la rupture.

Pour cela, il faut se sortir de l’isolement dans lequel nous à plonger cette relation et s’appuyer sur son entourage. Il faut revaloriser son image et retrouver une estime de soi. Recommencer à vivre avec des personnes qui vous veulent vraiment du bien.

 

Comment bien manger ?

Aujourd’hui, on entend tout et n’importe quoi sur la nutrition. Il ne faudrait plus manger de viande rouge, de lait, de sucre, éviter le gluten, les protéines animales etc… Les personnes qui préconisent ce genre de régimes alimentaires vivent dans les extrêmes !

Notre corps a besoin de tout les apports nutritionnels : protéines animales comme végétales, glucides, lipides et fibres , le tout dans de bonnes proportions.

Ce que je vous propose, c’est de manger intelligent . Voyons cela, du marché à l’assiette .

Quand vous achetez vos aliments :

  • Bien lire les étiquettes nutritionnelles pour éviter de manger trop salé ou trop sucré (ex : les soupes en briques contiennent l’équivalent de 9 morceaux de sucres !).
  • Regardez aussi les ingrédients. Si la liste est longue et que vous ne connaissez quasiment aucuns ingrédients, fuyez !
  • Faites attention aussi de bien interpréter les labels . Par exemple, le label bio vous certifie des aliments sans pesticides mais pas des aliments sains en terme de nutrition ou d’additifs.
  • Les marques et les aliments plus chers ne vous assurent pas de mieux manger.
  • Acheter des aliments primaires non ou peu transformés car dans les aliments déjà préparés, il y a plus d’additifs, de sucre ou de sel.

Pour tout ceci, vous pouvez vous aider de certaines applications tel que yuka.

Une fois chez vous, CUISINEZ ! Pensez au repas que vous allez mitonner. Si vous n’avez pas le temps dans la semaine, préparer les d’avance, mais surtout : mangez varié. Faites vous même vos soupes, vos quiches, vos pizzas… C’est rapide et meilleur pour votre santé.

Régulièrement, je partagerai avec vous mes recettes préférées.